News

08/06/2017 La startup Crème de la Crème, co-fondée par Théo DORP (EDHEC BBA 2015), séduit de nouveaux business angels et accélère sa croissance

Crème de la Crème annonce avoir bouclé une nouvelle levée de fonds, auprès de nombreux investisseurs renommés, d'un montant de 600.000 euros, soit le double du montant levé il y a tout juste un an. L’objectif : accélérer en France et séduire de nouveaux marchés avec sa plateforme mettant en relation les entreprises avec meilleurs étudiants freelances et les talents freelances issus de la nouvelle génération.

Alors que le freelancing est en train de renverser progressivement le CDI et le marché du travail en général, Crème de la Crème se focalise sur les freelances de demain : la génération Y. Et plus particulièrement sur les profils les plus demandés : ceux issus des meilleures formations du globe. Avec 20.000 étudiants freelances et déjà plus de 5.000 clients, Crème de la Crème est aujourd'hui la plus grande marketplace européenne de freelances issus de la génération Y-Z.

A lire aussi : https://www.maddyness.com/business/2016/07/11/emploi-auto%C2%ADentrepreneurs-fin-du-stage/

Pour continuer son développement et s’imposer en leader sur son segment exclusif, la startup est parvenue à attirer à elle des business angels renommés, parmi lesquels Christophe Courtin (Santiane), Alain Thibault (ex Julhiet Sterwen), Fabrice Berger Duquene (ex Webedia), Jean-Stéphane Arcis (Talentsoft), Cyril Vermeulen (ex AuFéminin), Christophe Chausson (Chausson Finance), ou encore Loic le Meur (leade.rs).

Une opération, dont le montant n’a pas été dévoilé, qui permettra à Crème de la Crème d’asseoir son développement hexagonal auprès des plus grandes entreprises, mais aussi d’accélérer son offre à l’étranger. Chacun de ces nouveaux business angels est expert dans un domaine stratégique, ce qui représente autant d’opportunités pour la jeune entreprise, qui voit grand et ambitionne de révolutionner la manière dont les entreprises collaborent avec les nouvelles générations.

« Dans un contexte de transformation numérique des entreprises, il est essentiel pour notre économie de favoriser les interactions concrètes entre des univers trop souvent éloignés afin de faire émerger les innovations de demain »

Jean-Charles Varlet — Co-fondateur et CEO de Crème de la Crème

Une ambition forte pour la société qui compte aujourd’hui 20 collaborateurs, et qui espère en recruter 20 autres d’ici la fin de l’année. Comptant des clients prestigieux comme Bouygues, Accor, Linkedin ou encore LVMH, Crème de la Crème entend bien accélérer considérablement dès les prochains mois et faire connaître sa marketplace de talents à l’ensemble des entreprises en recherche de « digital natives » et de créativité.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Accès aux archives
Ajoutez un message personnel