News

02/06/2017 Les TOPs 5 à retenir "Les Start-ups, associations et entreprises échangent sur la Végétalisation urbaine"

La table ronde START-UP, ASSOC. ET ENTREPRISES ÉCHANGENT SUR LA VÉGÉTALISATION URBAIN a réuni lors de la dernière Soirée Clubs Pros des start-ups et associations s'étant lancées sur ce terrain fertile.

Le Club Tribu Développement et le Collectif YESS en furent les organisateurs.

 

Quel est le Top 5 à retenir de cet événement ?

1. Plus qu'une tendance, il y a un réel besoin de se reconnecter à la Nature et d'accéder à une agriculture urbaine de proximité voire sur son balcon. Certains y recherchent du bien-être, à accéder à une alimentation saine et locale tandis que d'autres veulent créer du lien social, protéger l'environnement ... Les raisons sont multiples mais par où et comment s'y mettre?

 

2. Différents dispositifs existent aujourd'hui pour s'initier à la culture urbaine au travers des ateliers ou se procurer ses graines et plantules grâce à des associations comme "Pépins Production", pour s'équiper de carré de potager sur les toits (Yellogarden) ou pour être accompagné par des paysagistes professionnels (Mugo).

 

3. Cette sensibilité de retour à la nature n'est pas uniquement réservée aux particuliers, puisque les professionnels intègrent activement aujourd'hui la végétalisation urbaine dans les programmes d'aménagement du territoire, du parc immobilier existant ou d'urbanisme (Bouygues Immo). Il s'agit aussi d'apporter de manière collective une solution au changement climatique.

Ceci n'est pas étonnant puisqu'Antoine (Fondateur de Mugo) nous rappelle que le paysagisme n'englobe pas uniquement le côté esthétique du jardinage mais véhicule aussi les valeurs pédagogiques (culture maréchaire en ville), sociales (vecteur de partage), productives (obtenir des solutions rentables) et de durabilité (réflexion sur la biodiversité ou l'impact environnemental).

 

4. Toutefois les challenges de culture urbaine sont nombreux et les défis sont variés : contraintes d'espace, de temps, de compétences, de pollution ... Heureusement à chaque contrainte il y a toujours une solution qui peut satisfaire chacun à son échelle tels que la permaculture, le jardin partagé, la culture hydroponique/aquaponique, la culture verticale, les carrés de jardin, des solutions DIY ou Makers, ...

Dans cette diversité, il n'y a pas une solution ou une pratique meilleure qu'une autre, l'importance c'est que chacun se mettent à cultiver à son rythme et de contribuer ainsi à une vie plus durable en s'amusant.

 

5. Finalement, le chemin vers la nature en ville n'est pas si compliqué. Il suffit de faire le premier pas!

 

Par Frédéric BRECE
Founder | Startup in progress

 

Pour connaître le prochain événement du Club Tribu Développement, cliquer ici

 

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Accès aux archives
Ajoutez un message personnel